Flag

An official website of the United States government

Table ronde avec les bénéficiaires des programmes financés par le gouvernement américain
Discours de l'Ambassadrice Pierangelo
14 MINUTE READ
juillet 8, 2022

July 8, 2022

Assalamu alaikum. 

Bonjour, et merci de vous être joints à nous pour cette occasion. 

Je voudrais remercier particulièrement:  

Le Directeur de l’ORTC Mohamed Abdou Mhadjou,  

Et le Président de l’Université des Comores Ibouroi Ali Tabibou  

Merci de vous joindre à nous aujourd’hui et merci de votre coopération continue pour améliorer le journalisme et accroître les opportunités éducatives et économiques pour les jeunes des Comores.  Cette semaine, j’ai eu l’honneur de réaffirmer les relations de longue date entre nos deux peuples et gouvernements.    Avec vos dirigeants, j’ai discuté des moyens importants à notre disposition pour relever ensemble les principaux défis – en matière d’éducation, de développement économique, de changement climatique, de sécurité maritime et dans de nombreux autres domaines.   

Ce matin, nous voulons souligner le soutien du gouvernement américain aux individus et aux organisations ici aux Comores qui relèvent les défis de leurs communautés, de leur nation et de notre monde.  Ces projets, petits et grands, démontrent l’engagement du peuple américain et du gouvernement américain à renforcer nos relations avec les Comores et à aider le peuple comorien à construire une Union des Comores forte, prospère et indépendante.    

Aujourd’hui, nous sommes heureux d’annoncer un soutien américain de plus de 200 000 dollars pour quatre projets qui permettront aux journalistes d’acquérir de nouvelles compétences et d’améliorer l’enseignement et l’apprentissage de l’anglais.  Ces projets seront menés par des jeunes leaders comoriens dans leurs domaines, qui ont la vision, le dynamisme et la capacité d’organiser des programmes professionnels significatifs qui généreront des changements positifs au sein de leurs communautés.    

Tout d’abord, je tiens à souligner le succès de l’atelier de « Solutions Journalism » dirigé par M. Ahmed Bacar, ancien de notre programme d’échanges. Lancé en décembre 2021, le programme pilote de « Solutions Journalism » a formé 20 journalistes comoriens.  Depuis la formation, ces journalistes ont publié plus de 40 articles en utilisant le cadre de travail de « Solutions Journalism » pour identifier les problèmes de la communauté et surtout, pour proposer des solutions.  Aujourd’hui, nous sommes heureux d’annoncer une expansion du programme de « Solutions Journalism » qui permettra à M. Bacar de reproduire cette formation aux journalistes d’Anjouan et de Mohéli.    

L’un de mes grands plaisirs est de travailler avec nos membres du Young African Leaders Initiative (ou YALI).   En mars de cette année, nous avons accordé à la section comorienne des anciens du programme YALI une subvention pour lancer le premier journal en langue anglaise des Comores.  En quatre mois seulement, le journal Comores Positif s’est imposé comme une ressource précieuse pour les enseignants et les apprenants d’anglais, et a également servi de source de premier plan pour les nouvelles concernant les activités et les réalisations des jeunes…  Aujourd’hui, nous avons le plaisir d’annoncer que nous prolongeons à deux ans notre soutien initial d’un an à Comores Positif afin qu’il devienne une source autonome et de premier plan pour les nouvelles crédibles axées sur la jeunesse pour les apprenants d’anglais de toutes les Comores.   

Renforcer l’enseignement et l’apprentissage de l’anglais aux Comores est l’un des principaux objectifs de l’ambassade des États-Unis.  L’anglais est la langue la plus parlée dans le monde et est la langue internationale de la science, des affaires, de l’internet.  La maîtrise de l’anglais ouvrira de nombreuses portes aux opportunités éducatives et économiques pour les étudiants et les professionnels des Comores.  C’est pourquoi je suis heureux d’annoncer notre soutien à une nouvelle initiative importante de formation de professeurs d’anglais.  La formation de formateurs en anglais américain (AE ToT) offrira à 30 enseignants leaders des écoles de toutes les Comores une formation intensive sur les méthodes de recherche et le matériel didactique offerts par la bibliothèque en ligne gratuite du gouvernement américain.  Ces 30 éducateurs nouvellement formés animeront ensuite des ateliers dans leurs communautés scolaires respectives, apportant ces méthodes et matériels de haute qualité à plusieurs centaines de professeurs d’anglais dans tout le pays.  Notre excellent partenaire dans ce projet est l’association Yes We Can.     

Pour finir, j’ai le plaisir d’annoncer un réinvestissement majeur de l’ambassade dans cette installation, l’American Corner Moroni.  Depuis 2006, l’American Corner Moroni a été un centre d’engagement pour les jeunes leaders, les journalistes et, bien sûr, les étudiants et les professeurs d’anglais.  Nous poursuivrons notre collaboration avec l’Université des Comores pour redynamiser l’espace physique de l’American Corner Moroni dans les mois à venir, avec des rénovations ainsi que l’installation de nouveaux équipements et mobiliers.  Nous voulons que l’American Corner Moroni serve de centre pour les programmes que nous venons d’annoncer aujourd’hui, pour une plus vaste programmation future et pour servir de centre d’excellence pour l’écosystème de l’enseignement et de l’apprentissage de l’anglais aux Comores avec la collaboration du département d’anglais local ainsi que le Peace Corps.  L’American Corner rénové offrira de nouvelles capacités technologiques qui permettront de passionnantes interactions et une mise en relation des citoyens comoriens avec leurs homologues de Madagascar, de la région et du monde entier.  Malheureusement, cela signifie que l’American Corner devra fermer pendant un certain temps, mais nous savons que l’attente en vaudra la peine lorsque nous rouvrirons l’American Corner Moroni en tant qu’espace de programmation ultramoderne reliant le peuple des Comores au peuple et à la culture des États-Unis.  J’espère être parmi vous lors de la grande réouverture.  

Je suis très impressionnée par l’intelligence, l’engagement et le dynamisme des Comoriens qui ont participé à nos programmes d’échange. Nous sommes heureux de continuer à investir dans les capacités des jeunes hommes et femmes à travers les différents programmes d’échange parrainés par le gouvernement américain.    

Ces programmes d’échange comprennent des échanges académiques à long terme comme la bourse Fulbright, qui donne l’opportunité à des étudiants comoriens de poursuivre leurs diplômes de master dans des universités américaines.  Il a a également les programmes à plus court terme, comme le YALI Mandela Washington Fellowship, qui permet à de jeunes leaders comoriens de participer à des formations en leadership avec des leaders de la société civile, du gouvernement et du secteur privé de toute l’Afrique.   

 En 2021, nous avons fièrement soutenu les expériences d’échanges virtuels et en présentiel de cinq leaders comoriens, dont certains sont ici avec nous ce matin. Cette année, nous sommes extrêmement heureux d’avoir eu six Comoriens sélectionnés pour des programmes d’échanges parrainés par le gouvernement américain, à la fois en personne et virtuellement.  Les Mandela Washington Fellows sont actuellement aux États-Unis pour participer à leurs échanges, tandis que certains de nos autres participants aux échanges partiront pour leurs programmes dans les mois à venir.   

Je voudrais souligner particulièrement la participation de 6 dirigeants du gouvernement et de la société civile comoriens à notre programme de leadership des visiteurs internationaux (IVLP). Ils participeront à d’importants échanges régionaux avec leurs homologues des autres nations de l’océan Indien occidental afin d’explorer des sujets d’une importance capitale pour cette région.  Quatre représentants prendront part à un échange de trois semaines consacré à la pêche illégale, non déclarée et non réglementée.  Deux autres participeront à un autre programme de trois semaines sur la lutte contre le trafic d’espèces sauvages. 

Je suis ravie de pouvoir reconnaître ces personnes et ces organisations pour leur dynamisme et leur engagement à faire une différence dans leurs communautés.  J’ai hâte de connaître toutes vos expériences.     

Beaucoup de ces opportunités de subventions et d’échanges sont détaillées sur le site web de l’Ambassade des Etats-Unis, et j’encourage tous les Comoriens à voir comment ces programmes du gouvernement américain peuvent vous permettre de poursuivre votre propre vision sur la manière de réaliser votre propre développement professionnel ou de relever les défis que vous voyez dans votre propre communauté.  

Ces subventions et ces échanges, ainsi que nos collaborations continues avec le gouvernement des Comores sur un large éventail de sujets, représentent l’engagement continu du gouvernement américain à entretenir une relation bilatérale productive et efficace qui fait progresser notre objectif commun d’un avenir plus prospère pour tous les Comoriens.   

Je vous remercie.